La Magie VERTE

Vanessa Lemestre, gemmothérapeute

QUI SUIS-JE ?

Je m’appelle Vanessa Lemestre.

Lorsque j'étais infirmière, j'ai pu mesurer toute la valeur, la maîtrise de la médecine traditionnelle. Ayant la soif d'apprendre, je me suis perfectionnée en énergétique, médecine chinoise, herboristerie, gemmothérapie...

Toutes mes connaissances me servent au quotidien pour faire des liens entre la thérapeutique occidentale et alternative. Comme l'arbre, la connexion corps/esprit est indispensable pour notre bien-être. Selon mon expérience, cette alchimie entre ces deux thérapeutiques permet des résultats puissants et plus durables dans le temps. 

On me prénomme la druidesse de Missillac !

MAGNÉTISEUSE

Depuis toujours, mon chemin de vie est tourné essentiellement vers l’autre.

Je me suis familiarisée avec ces valeurs de partage, de transmission et d’empathie durant mes 15 années de pratique en tant qu’infirmière où j’ai arpenté de multiples chemins. 

 

La gériatrie, la psychiatrie, le handicap ou encore l’autisme.

Lors de ces expériences, je me suis questionnée sur les difficultés qu’avait la médecine « dite » traditionnelle à propos de certaines pathologies ou problématiques. C’est pourquoi, peu de temps avant mon mariage, j’ai essayé tant bien que mal d’enlever une verrue douloureuse sous mon pied : 

Produits pharmaceutiques, Aloe vera, cryothérapie par dermatologue. Même le scalpel y est passé !

Ma mère me conseille d’aller voir mon grand père, magnétiseur. 

Plutôt cartésienne de nature, je pensais qu’il ne pouvait plus exercer à son âge : 92 ans tout de même... je vais le voir pensant qu’il était mon ultime chance de pouvoir mettre mes plus beaux talons hauts pour ma tenue de mariée. Il a touché ma verrue, plié en deux, dans sa cave sur terre battue.

Le soir même, je n’avais plus de douleur et la verrue, qui était devenue aussi grosse qu’une pièce de 2 euros à force de la charcuter, avait disparu en quelques jours.

Intriguée par cette « MAGIE », je suis retournée voir mon grand-père et je l'ai questionné un peu plus sur cette pratique en lui demandant s’il pouvait la transmettre. 

Une idée derrière la tête ? Certainement. Pas vraiment avouée. J’étais en chemin.

Malheureusement,  mon grand-père n’a pas été présent le jour de mon mariage, il m’a pourtant offert mon plus beau cadeau de mariage en me léguant sa façon de faire sur un petit bout de papier. Mon chemin de vie se déroulant parfaitement, plusieurs personnes de mon entourage avaient des verrues, elles sont toutes parties… J’ai, de fil en aiguille, pris confiance en moi sur cette magie irrationnelle mais tellement belle. Quelques mois plus tard, je transmettais à mon grand-père que cette magie fonctionnait sur toutes inflammations de la peau ou des muqueuses. Il était fier et ravi que cette formule puisse être exploitée encore plus en profondeur qu’il ne l’avait déjà fait. 

Quelques jours avant son décès, je lui ai fait un soin énergétique afin de soulager ses douleurs physiques et mentales. J’avais à coeur de montrer toute ma fierté et tout mon amour inconditionnel à cet homme si emblématique pour moi. 

Peu de temps après son décès en 2018, une verrue est apparue sous mon poignet gauche, j’ai compris son clin d’œil. 

Elle a disparu sans mon intention de le faire, au décès de mon père en 2020 lorsque j’ai mis sa montre sur ce poignet. J’ai pu ressentir sur des moments de vie douloureux, la présence de mes ancêtres près de moi. 

grand pere, maillard constant père pornic

Cette connexion aux personnes qui nous entourent, je peux la pratiquer lors de soins énergétiques.

Le but ? Faire ressentir toutes leurs énergies et de ce fait nous sentir soutenus et valorisés par ces êtres chers et cela, peu importe l’endroit où ils se trouvent. 

La magie se manifeste doucement, magnifiquement, intensément.

  

Mon histoire de vie et mes formations m’offrent la possibilité de canaliser et de me synchroniser à l’âme entière en travaillant en connexion avec les chakras et notre axe terre-ciel. 

Cela permet de se centrer sur l‘essence-ciel de notre individualité afin de mieux interagir avec les autres.

Vanessa Lemestre, gemmothérapeute

Ma formation en taothérapie m’a permis de me sentir complète dans les thérapies brèves que je propose. 1 mois plus tard, je crée mon entreprise de magnétisme et d’énergétique. L’aventure commence vraiment.

Depuis 2019, j’exerce dans un lieu chargé d’histoire. C’est l’une des plus vieilles maisons du bourg de Missillac qui abrite aujourd’hui toute ma magie.

Je vous y accueille pour vous apporter toute l’énergie dont vous avez besoin.

On parle souvent de magie blanche ou de magie noire, moi j’ai choisi la magie verte !

doré logo vanessa Lemestre.png
 

HERBORISTE

Mes 4 grands parents étaient agriculteurs. Mon père a choisi d’être paysagiste. 

J’ai épousé un bucheron élagueur pleinement tourné vers la nature. 

Vous me direz que j’avais une prédisposition pour la nature ? Très certainement !

En vérité, je ne le voyais pas ou plutôt, je ne voulais pas le voir. 

Lors d’une loterie, je gagne une box. Je décide d’aller faire une séance de Shiatsu à Massérac. 

La personne qui m’accueille est herbaliste et a créé une école de formation. 

L’alchimie fonctionne instantanément. 

Je fais quelques après-midi de formation dans son jardin puis me lance dans la formation d’herboristerie et de naturopathie très rapidement. J’ai soif d’apprendre. Je me sens enfin à la bonne place. 

Le hasard qui n’en est pas un, met sur ma route un livre bouleversant qui changera ma vie : Le traité de Gemmothérapie du professeur Andrianne.

Vanessa Lemestre, gemmothérapeute
Vanessa Lemestre

Je me sens comme « synchronisée » avec ce livre. Je suis mon intuition. Je l’achète. 

À ma grande surprise, une trentaine de feuilles sont vierges exactement sur l’explication de plusieurs bourgeons très intéressants. 

Pas de hasard.

Je me dois d’en savoir plus sur cette branche de phytothérapie. Chose faite, je prépare des macérats de bourgeons avec passion et découvre cette magie des arbres et arbustes : la magie verte est née !

Vanessa Lemestre, gemmothérapeute

Avec mon mari, nous achetons 3 hectares de bois et de prairies en 2011. 

Première intention : Lui faire plaisir. 

Cependant, je me sens en osmose totale avec le lieu. J’imagine rapidement une interaction avec la richesse de cette terre et ces arbres. 

Cet hiver 2022, nous avons planté plus de 200 pieds de cassis, 100 pieds de framboisiers et 100 fruitiers. Des amandiers, des pommiers, des poiriers, des oliviers, ou encore des noyers.

J’avais envie d’étoffer le nombre d’espèces d’arbres présents sur ce lieu magique et de pouvoir être la plus autonome possible sur les bourgeons que je cueille. 

Je prépare mes remèdes dans cette ancienne maison en pierres. 

D’après les voisins, il y a longtemps de ça, une sorcière faisait ses potions magiques exactement à cet endroit. 

Je voulais vous partager une dernière chose liée à mon chemin de vie. Après, promis, « je me rhabille » car je pense m’être assez mise à nue.

J'ai fait une séance enregistrée avec Hélène Myran, une personne formidable, j’avais fait cette séance incroyable bien avant ce parcours herboriste. Cette personne semble être en direct avec notre âme. Bouleversant.

Cette séance prend tout son sens désormais, voici ce qu'elle racontait avec une rapidité d'élocution extraordinaire : 

 

C’est l’histoire d’une « bonne fille ».

 

Pourquoi disons nous cela ?

Parce qu’elle était bonne, bonne comme le bon pain chaud, qui vient de sortir du four. On peut dire ainsi qu’elle était appréciée de tous. Et effectivement, les gens avait peut-être tendance à profiter de sa gentillesse, de sa bonté. 

Au bout d’un certain temps, la « bonne fille » comme on l’appelait, décida de mettre fin à ce petit jeu. Elle se sentait abusée, non respectée. Elle était toujours le cœur ouvert, ne sachant pas où donner de la tête car au vu de sa générosité, bien beaucoup de gens faisaient appel à elle pour obtenir quelques conseils ou quelques avis éclairés, voir plus…

 

Au bout d’un certain temps, la jeune femme qui avait su garder sa gentillesse et sa bonne humeur vit ainsi que sa vie commençait à « tourner au vinaigre », parce qu’à force de donner aux autres, voilà ce qui s’est passé pour elle. 

Elle donnait tout mais ne recevait que trop peu ou rien. Cela ne lui servait guère et elle ne parvenait pas à s’estimer et se faire respecter. À partir de là, elle décida tout simplement d’utiliser un stratagème bien à elle. On peut dire que celui-ci marcha au mieux car plutôt que d’aider les autres, voilà ce qu’elle commença à faire. 

Elle confectionna dans sa cuisine, une « soupe mystérieuse ». On ne savait pas trop ainsi ce qu’elle avait mis dedans mais en tout cas son fumet était délicieux. 

Il se dégageait de sa maison un parfum si subtil que tous s’apprêtaient à sa porte en demandant : 

« Veux-tu nous donner un bol de soupe, cela à l’air tellement bon ? ». 

Le parfum enivrait  tout le village et tout le monde voulait en avoir ne serait-ce qu’une cuillerée. 

Mais la femme répondait : 

« Et bien non !  Je ne peux pas vous en donner. Il faut simplement en être digne ».

 

Mais en être digne comment ? Voilà la grande interrogation.

 

À partir de ce moment-là, ce fut un sacré émoi dans tout le village et même au-delà, à travers toute la région.

Ils étaient tous appâtés par le fumet de cette soupe qu’ils n’avaient jamais senti auparavant. Ils s’apprêtèrent toutes et tous à sa porte pour en avoir au moins une cuillerée.

Il faut dire que cela faisait saliver et que cette soupe mettait l’eau à la bouche. 

Mais la femme répétait encore et encore qui fallait la mériter.

Mais comment le faire ? Les gens essayèrent encore d’avoir une petite goutte mais cela ne marcha pas. 

La femme continua  de rester dans sa cuisine à préparer sa bonne soupe. De temps en temps, on la sentait tout simplement heureuse et elle disait à tous « ohh si vous saviez comme ma soupe est bonne, et bien vous n’en n’auriez qu'une envie, c’est d’en gouter aussi !! ». 

 

Cela a évidemment augmenté leur appétit. La femme en laissa entrer quelques-uns mais ceux-la avaient effectivement une grande différence : 

Dans leurs mains, ils tenaient de beaux bouquets de fleurs. Ils étaient honorés voire même émus. 

Au moment de rentrer dans la pièce avec un bouquet de fleurs, la femme leur offrait une cuillerée de sa soupe et les gens repartaient contents en disant aux autres :

« Et bien, si vous saviez comme cette soupe est bonne, je n’en ai jamais mangé d’aussi bonne ! ».

À partir de ce moment-là, les gens affluèrent. Mais cette fois-ci, ils venaient avec une petit présent, un mot gentil, ou tout simplement un remerciement. 

C’est ainsi que du jour au lendemain, les choses changèrent du tout au tout car on appréciait et honorait ce qu’avait fait cette femme. 

Sa « bonne soupe » était vraiment délicieuse parce qu’elle permettait de rendre le cœur content.

Ne serait-ce pas ça l’essentiel ?

 

Mais la femme à ce moment-là, ne s’était pas du tout sentie dépourvue. 

Pourquoi ? Parce qu’en échange, elle avait eu un sourire, un bouquet de fleurs, on ne l’ignorait plus. 

On n’abusait plus d’elle, de sa gentillesse et de sa bonne humeur. 

Tout rentra dans l’ordre dans ce village et dans cette contrée.

On avait réalisé, que la femme avait toute la sagesse de son cœur. 

On peut dire que sa soupe était bonne ou peut-être n’était-elle pas meilleure qu’une autre. 

Plutôt que par la force ou la violence, nous pouvons tout simplement par la diplomatie et la sagesse nous  faire « re »connaitre, respecter et aimer. 

 

Femme d’aujourd’hui ? Qu’avez-vous à faire ? 

Peut-être simplement recevoir le juste retour de ce que vous avez semé.

Vous avez toujours utilisé votre sagesse et votre bonne humeur. N’est-il pas grand temps de vous faire aimer en totalité ?

Votre vie sera désormais pleinement heureuse.

Bienvenue dans notre royaume, nous vous bénissons.

CONTACT

doré logo vanessa Lemestre.png
Vanessa Lemestre
Vanessa Lemestre

20, rue du chemin de la ville
44780 MISSILLAC

Tél : 06 64 14 74 50
mail : vanessa44780@gmail.com

Pour tout rendez-vous ou toute information, merci de compléter ce formulaire.

Merci pour votre envoi !

Vanessa Lemestre, énergéticienne - gemmothérapeute